« On fait quoi pour le dîner? » de Mémoniak…le livre qui me facilite la vie!

img_1857

Si toi aussi, tu aimes préparer  de bons petits plats variés pour tes enfants, mais que tu manques cruellement d’idées et de temps, cet article va peut-être t’intéresser…

Au niveau gestion de la cuisine, comme je ne suis pas une fan des courses et encore moins des grandes surfaces (j’ai tendance au bout de 30 min à être prise d’une furieuse envie de laisser mon caddie dans un coin et de partir en courant ni vue ni connue!) , je fais mes courses tous les 15 jours au drive. Mais avant de me lancer dans la commande, je prends toujours un temps, je dirais même un temps fou, pour faire mes menus. C’est un peu fastidieux, voire beaucoup quand on a pas trop d’idées. Mais, au final c’est bien plus économique et bien plus simple pour l’organisation. Je ne me pose plus de questions 1H devant mon placard à me demander ce que je vais faire. Donc faire la liste des menus, les courses au drive tous les 15 jours, c’est censé me faire gagner du temps et de l’argent…sauf que voilà je ne suis pas une cuisinière dans l’âme et je n’ai jamais d’idées! Petite, je n’aimais rien, et même si mes goûts ont évolué grâce à mes enfants, la cuisine reste pour moi une source de difficulté. Depuis la naissance d’Eva, je me suis toujours dit que j’allais faire en sorte que mes enfants aiment le maximum d’aliments, aient un goût varié, car pour l’avoir vécu c’est vite un enfer quand on aime rien. Etre gênée de laisser son assiette à moitié pleine quand on est invitée, se limiter à quelques plats au restaurant et bien souvent toujours les mêmes, se creuser la tête pour savoir quoi faire à manger… Puis, j’évite d’acheter des plats tout prêt car en dehors du côté bien souvent cracra, en étant cinq à la maison, c’est aussi vite hors de prix.

Donc voilà, tous les 15 jours je passe une soirée à chercher dans les livres et sur internet des idées, en essayant de varier, que ce soit équilibré… et tout cela sans idées, c’est une vraie partie de plaisir!!
Alors la dernière fois, chez Cultura, je suis passée devant le petit bouquin « On fait quoi pour le dîner? » de Mémoniak. Je l’ai feuilleté et j’ai été bien tentée d’essayer (oui oui je ne peux pas sortir de Cultura sans acheter quelque chose, c’est une sorte d’addiction étrange..). J’ai acheté l’édition familiale sur 16 mois, de septembre 2016 à décembre 2017.

img_2152

Le principe est assez simple, chaque double page présente une semaine de menus. On y trouve une recette par jour, qui se prépare en 15-20 min grand maximum, sauf pour les jours fériés et les week-ends, où parfois elles sont un peu plus longues (il faut laisser mijoter 1H par exemple). Hop on ne s’affole pas, on ne reste pas non plus le samedi matin devant ses fourneaux. En 3 semaines de test, je crois ne pas avoir passé plus 20 min par recette et encore en moyenne c’était plus 10-15min de préparation.

La recette est brève, (pas de choses hyper compliquées pour lesquelles on est obligée d’aller sur youtube voir la technique qu’on a jamais vu de sa vie) et à chaque fois sur la page de gauche il y a la liste des courses, sachant que toutes les recettes sont pour quatre personnes. Ici pour 5, j’augmente parfois légèrement les quantités. Sur la page de droite on peut y trouver une petite colonne, pour pouvoir y mettre quelques notes perso. Alors évidemment on n’aime pas toujours tout, du coup j’adapte en piochant des recettes sur d’autres semaines. Ce que j’aime bien et qui me change réellement la vie par rapport aux recherches sur internet, c’est le fait que les recettes soient adaptées en fonction de la saison. Donc terminé de chercher des heures un produit qui en fait est introuvable ou hors de prix car tout simplement hors saison!

img_2153

Dans ce petit bouquin, on y trouve aussi au départ quelques recommandations pour avoir une alimentation équilibrée. Bon ce n’est rien de vraiment révélateur, ce sont des choses vues et revues mais dans un livre de recettes pour la famille, c’est toujours bien de le mettre, puis là il n’y a que deux pages dessus.

A la fin, il y a ce qu’ils ont appelé la partie bonus. On y trouve tout d’abord des recettes: des recettes  de base comme par exemple la pâte à crêpes, la mayonnaise, la crème anglaise, le caramel…  ainsi que des recettes d’entrées telles qu’une  salade de melon, des rillettes de thon au basilic, des feuilletés au chèvre et au miel… et enfin des recettes de dessert comme les bananes antillaises, un gâteau à la noix de coco, une mousse au chocolat, des muffins aux myrtilles… Je n’ai pas encore testé les recettes de la partie bonus mais je pense qu’elles doivent être bonnes car pour l’instant je n’ai pas été déçue de celles des menus.

Dans cette partie, on trouve également  « le fond de maison », où on y trouve les produits de base qu’ils conseillent de toujours avoir, quelques définitions, les mesures utiles, des temps de cuisson, la quantité moyenne par kilo (par exemple il y a environ 20-25 asperges dans 1 kg), la durée de conservation des aliments au réfrigérateur et au congélateur, des recettes de vinaigrettes, et enfin quelques informations sur les fruits et légumes telles que les différentes variétés de pommes de terre, des associations sympa (comme par exemple les aubergines vont bien avec la marjolaine, le basilic…) ou encore le calendrier des fruits et légumes classés par mois. Alors pour certain(e)s j’imagine que ces informations sont futiles, mais personnellement je les trouve super. Les associations, le calendrier des fruits et légumes… sont loin pour moi d’être évidents, alors c’est quand même bien sympas d’avoir tout sous la main, sans avoir toutes les deux secondes besoin d’aller sur internet.

Et pour finir, il y a évidemment un index qui permet de retrouver facilement une recette qu’on a bien aimé, car sur 16 mois, pas évident de se rappeler du jour où on a fait telle recette, ainsi que quelques pages de notes.

img_2150

Donc après trois semaines de test, je peux dire que je suis conquise! J’ai vraiment l’impression que ma liste de menus se fait plus rapidement, que nos plats sont plus variés, mais j’ai aussi constaté un gain de temps pour la préparation des repas le soir. En effet, j’ai toujours ce petit livre dans un coin de ma cuisine, ce sont toujours des recettes rapides donc pas de mauvaises surprises de dernière minute et je ne perds pas de temps à retrouver dans quel livre ou sur quel site était telle recette. Côté financier, les recettes ne sont pas spécialement coûteuses, mon budget courses n’a pas changé.

Le seul inconvénient qui me gêne un peu mais c’est selon notre alimentation, c’est la quantité de plats avec protéine animale . Je ne suis pas végétarienne ou végan, mais j’essaie de limiter à maximum une protéine animale par jour. Alors sachant que le jours de cantine, les enfants en ont déjà mangé, je n’aime pas leurs en redonner le soir. Je suis donc souvent obligée de piocher sur d’autres semaines pour équilibrer. Mais j’ai vu que le spécial végétarien existait, je l’achèterai prochainement pour pouvoir compenser, en espérant que les recettes soient aussi bonnes.

D’ailleurs, ayant préparé le repas en avance pour ce soir, une délicieuse odeur de tarte aux tomates cerises, jambon cru et comté s’échappe du four….huuuummmm

Voici quelques exemples de plats en photos:

  • Bricks au chèvre et aux figues

img_1889

Steaks de thon aux olives

fullsizerender

Salade de pois chiches et tzatziki

img_1916

1 Comment on « On fait quoi pour le dîner? » de Mémoniak…le livre qui me facilite la vie!

  1. Julia
    21 septembre 2016 at 11 h 35 min (1 année ago)

    Super livre, je ne connaissais pas du tous ! Merci pour le conseil

    Répondre

Leave a Reply